Ma routine du soir en 8 étapes

Dernière mise à jour : 7 nov.


Je vous partageais dans mon dernier post mes 9 habitudes matinales, qui me permettent d'être en forme et de le rester tout au long de la journée. Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler de ma routine du soir que j'applique presque tous les jours :)


Vous avez sûrement déjà entendu quelques unes des informations que je vais vous partager, mais un petit rappel ne fait de mal à personne, bien au contraire, j'espère que cela vous remotivera à adopter une routine plus saine qui vous permettra de retrouver un sommeil réparateur.




L'arrivée du froid peut être assez difficile à gérer pour certaines personnes (comme moi), bien que l'automne soit une belle saison, elle n'en est pas moins une saison difficile à vivre pour certains. Saviez-vous d'ailleurs que l'automne est la période de l'année où il y aurait le plus de suicides ? Une information à ne pas prendre à la légère, et qui donne à réfléchir quant à notre système et la façon dont on est habitué à travailler de la même manière tout au long de l'année. C'est contre-nature selon moi ! Je suis persuadée que de s'adapter au rythme des saisons nous permet d'être bien plus productifs et de garder le moral !


Un sommeil réparateur et adapté au rythme des saisons est important pour se maintenir en forme physique et psychique !



Avant toute chose, j'aimerais préciser que je suis moi-même humaine, et qu'il m'arrive aussi d'avoir besoin de déconnecter et même de fuir mes pensées, surtout après une journée de travail à faire plus de choses pour les autres que pour moi-même. Pour ça quoi de mieux que de se poser sur le canapé avec un bon repas et Netflix ?


De temps à autre ça passe, quand c'est trop régulier, ça devient inquiétant et mauvais pour le cerveau, le sommeil, le corps entier, la mémoire, le moral ou encore la productivité.

Il est important de se respecter, et si une situation ne vous convient plus, il peut être intéressant de commencer à chercher des solutions. Se faire accompagner peut être un bon moyen pour faciliter la transition vers la nouveauté qui bien souvent fait peur.


Alors voici ce que j'essaie d'instaurer et qui me permet de passer des nuits plus paisibles et de me réveiller de meilleure humeur et plus en forme :) :


- Prendre une douche le soir, pour se nettoyer de la journée (notamment au niveau énergétique), y mettre une intention de type "je me nettoie de tout ce qui ne m'appartient pas". Et pour se détendre tout simplement :)


- Manger tôt, cuit et sans se goinfrer ! Je suis française d'origine italienne, du coup manger tôt pour moi ça équivaut à cette bonne vieille expression "manger à l'heure des poules" ou encore à être une petite mamie de 80 ans… Et pourtant, je confirme que manger plus tôt idéalement entre 18h et 20h permet d'aller se coucher le ventre plus léger, et favorise un sommeil réparateur.


Se coucher alors qu'on vient juste de manger c'est pas franchement agréable pour nos organes, la digestion se fait plus lente et plus difficile. Avez-vous remarqué d'ailleurs comme il est inconfortable de s'allonger sur le côté droit quand on a encore l'estomac plein ? Cela provoque des brûlures d'estomac causées par le reflux gastrique remontant dans l'œsophage. Il vaut donc mieux s'allonger du côté gauche ou sur le dos. Pas la peine non plus de manger à s'en faire péter la panse si vous voulez dormir correctement. La médecine chinoise suggère que les aliments crus sont plus difficiles à digérer que les aliments cuits, surtout pendant les saisons d'automne et d'hiver, donc manger cuit le soir serait plus digeste.


- Se faire une petite tisane pour une nuit paisible, et la boire au moins une demi heure après le repas, une heure minimum avant d'aller se coucher. Si possible une tisane de plantes séchées achetées en herboristerie. Je vous conseille d'éviter autant que possible les sachets achetés dans le commerce qui contiennent selon moi des taux vibratoires plutôt bas dû à la production de masse et cela vous évitera d'avaler du micro plastique. Et c'est tout de même bien plus sympa de se préparer sa petite tisane soi-même.


Voici celle que je me fais régulièrement : 1 Càs de camomille, 1 Càs de mélisse, 1 Càc de lavande et quelques feuilles de sauge, infuser 10 à 15 minutes dans de l'eau bouillante.

Note : Si vous la buvez trop proche de l'heure du coucher vous risquez de vous lever une à deux fois dans la nuit. C'est pour cette raison que je préconise de la boire minimum une heure avant d'aller vous coucher, afin d'avoir le temps d'en éliminer au moins une partie.


- Eviter les écrans ! Téléphone, tablette, télévision, au moins une heure avant d'aller se coucher. Cela permet au cerveau de passer en mode "nuit". Pourquoi ne pas lire un livre ou un magazine, sous une lumière tamisée, une tasse de tisane à la main, et un bon plaid bien chaud ? Ça donne envie, non ?


- Lire dans le lit. Je ne sais pas vous, mais quand je lis dans mon lit, mes yeux fatiguent assez rapidement et c'est le moyen idéal pour m'endormir en moins de deux minutes ! (bon, sauf quand le livre est palpitant…). Préférez un roman à un livre instructif pour ne pas avoir à trop solliciter le cerveau dans la réflexion (quoi que… ).


- Utiliser des huiles essentielles. Une petite goutte de camomille romaine, de lavande ou de petitgrain bigarade, pour se détendre, se relaxer, voire déstresser. A déposer sur l'oreiller directement ou sur un mouchoir/coton placé sous l'oreiller (c'est d'ailleurs ce que j'utilise lors des soins en présentiel).


- Dormir avec des minéraux. Les pierres de couleurs violette, bleu foncé et blanches (transparentes) sont associées aux chakras supérieurs et peuvent aider à calmer un mental trop actif, et nous faire voyager plus facilement. On peut donc placer une améthyste, un lapis lazuli ou encore une sélénite sur la table de nuit ou même sous l'oreiller. Veiller cependant à ne pas en utiliser plusieurs en même temps (cf. les systèmes cristallins), mieux vaut alterner. Faire des essais, voir selon vos ressentis lesquelles conviennent le mieux, lesquelles un peu moins.


- Se coucher tôt. Je sais que ce n'est pas facile, mais il semblerait que le corps récupère bien mieux quand on se couche à temps, selon notre propre rythme. Je pense qu'on a tous un nombre d'heures minimal de sommeil à respecter, mais qu'il est important de respecter aussi des heures de coucher régulières qui s'accordent avec notre rythme de vie.


On a aussi ce qu'on appelle une "fenêtre de mélatonine", l'hormone du sommeil qui facilite l'endormissement si on se couche pendant ce laps de temps. Il existe des applications qui permettent de calculer le nombre d'heures de sommeil dont on a besoin et le pic de mélatonine en se basant sur les réponses que l'on fournit au questionnaire concernant nos habitudes de sommeil. Ce genre d'applications s'appelle "Sleep Tracker" en anglais, il en existe beaucoup, à vous de choisir celle qui vous convient.


En se couchant à des heures régulières et en respectant cette fenêtre de mélatonine, on évite aussi d'avoir ce qu'on appelle "une dette de sommeil", calculée selon le nombre d'heures dont notre corps aurait besoin. Cette dette se manifeste lorsqu'on ne dort pas suffisamment et qu'on ne respecte pas ce besoin. On est alors bien plus fatigué et irritable. Dans ce cas, il est nécessaire de récupérer ces heures de sommeil par des siestes et quand les siestes ne sont pas possibles, se coucher plus tôt permet de récupérer mais prendra plus de temps.


Voilà, ces quelques conseils devraient vous aiguiller en partie pour une bonne nuit de sommeil !


gif

N'hésitez pas à commenter et à partager votre expérience en commentaire, ou à venir m'en parler en message privé via les réseaux sociaux (instagram et facebook).


Merci de m'avoir lue,


Anna

Gaïanna


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout